Commémoration du débarquement des troupes confédérées au Port-Noir le 1er juin 1814

Dernière mise à jour : 15 août

A la fin du 18e siècle, le Directoire français décide d’envahir la Suisse. Les cantons résistent, mais finissent par succomber. De son côté, la République de Genève est annexée à la République française le 15 avril 1798. Un régime qui durera 15 ans, pendant lesquels les syndics (les gouvernants genevois) nouent des contacts avec la Diète des cantons helvétiques. Sous la menace militaire, un traité de réunion de la République de Genève à la France est voté par une commission extraordinaire. La République a vécu.



1814 - Les armées napoléoniennes sont lourdement défaites à Leipzig, un nouvel espoir de liberté saisit les Genevois. Le territoire genevois comptait, alors, 31’500 habitants, 22’300 pour la Ville, 9’200 pour les communes. Après la réunion des communes catholiques, le canton comptera 48’500 habitants. Le 30 décembre 1813 au matin, les 10’000 soldats de l’armée autrichienne de libération entrent dans Genève. Les 1500 soldats de la garnison française sont sortis par la Porte Neuve à peine une heure plus tôt ! Sous le titre de « Syndics et Conseil provisoires », le Gouvernement constitué arrête les termes d’une proclamation d’indépendance qui sera lue, le 1er janvier 1814, sur les places publiques. Les Autrichiens, fêtés comme libérateurs de la patrie, se retirent le 16 mai 1814. La partie se joue désormais sur le terrain diplomatique aux Congrès de Vienne, de Paris, puis de Turin. Devant les ministres alliés, l’envoyé du gouvernement provisoire genevois, Pictet de Rochemont, plaide pour que Genève retrouve ses frontières naturelles du Salève et du Jura et qu’elle se soude à la Suisse pour en devenir canton.





LES HELVETES ARRIVENT 1ER JUIN 1814

Les syndics avaient gardé d’étroits contacts avec la Diète helvétique. En gage d’amitié, cette dernière envoie, par voie lacustre, une garnison de soldats de Fribourg et Soleure, ainsi que quelques Lucernois, accueillis avec enthousiasme par la population au Port Noir le 1er juin 1814. Leur présence atteste symboliquement que, désormais, Genève est suisse.


LES GRENADIERS FRIBOURGEOIS 1ER JUIN 2022

Comme chaque 1er juin les Grenadiers du Contingent fribourgeois débarqueront au Port-Noir à Cologny.


Les journaux du 1er Juin.





81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Cette fin de semaine le Contingent des Grenadiers fribourgeois et la Compagnie des Vieux Grenadiers de Genève se rendront à Rueil-Malmaison pour le 4ème Jubilé Impérial. Cette campagne française rappe

Le Contingent des Grenadiers fribourgeois se rend pour la 3ème fois à Rueil-Malmaison, ville jumelée avec celle de Fribourg, à l’occasion du 10ème anniversaire du Jubilé Impérial, 4ème édition de cet